Anne de morale

28 mars 2018

Week-end action citoyenne : Wallonie plus propre

Le week-end dernier, un nombre impressionnant de citoyens se sont mobilisés afin de ramasser un maximum de déchets dans leur ville, dans leur commune. L'occasion pour nous de reparler déchets et comportement de ces personnes qui jetent n'importe quoi, n'importe où. 

 

Pour une Wallonie Plus Propre

Be WaPP est chargée de la mise en œuvre du Plan wallon initié par le Ministre de l'Environnement Carlo DI ANTONIO visant à lutter contre la malpropreté.

https://www.walloniepluspropre.be

 

Ce même week-end, d'autres personnes se sont données rendez-vous à la mer où ils ont ramassé des centaines de kilos de déchets sur les plages. Pour les chiffres précis, c'est par ici...

 

Quelque 3.750 volontaires ont nettoyé les plages belges de 5,5 tonnes de déchets | Metro

Quelque 3.750 volontaires ont nettoyé, ce dimanche, les plages belges de 5,5 tonnes de déchets dans le cadre de l'action Eneco Clean Beach Cup. L'an passé, 5,3 tonnes de déchets avaient été collectés. Par kilomètre de plage, 3.000 déchets ont été retirés, principalement des déchets plastiques, dont des bouteilles et des sacs.

https://fr.metrotime.be

 

Posté par Anne de morale à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 mars 2018

Viande Veviba et AFSCA

Nous n'avons pas pu faire autrement que de parler du scandale de la viande impropre à la consommation qui a touché le réseau de grande distribution belge. L'occasion pour nous d'expliquer le rôle de l'AFSCA, en quoi les conditions d'hygiène sont importantes. Nous avons parlé prolifération de bactéries et respect de la chaîne du froid.

 

Scandale de la viande Veviba: tout ce qu'il faut savoir

Veviba, géant de la viande en Belgique fait la une des médias ces derniers jours. Et pour cause, l'entreprise bastognarde Veviba (propriété de l'ex-groupe Verbist, renommé Veviba) représente 30% du marché belge de la viande. Ses principaux clients sont notamment les chaînes Delhaize et Colruyt. on fait le point sur la situation.

https://www.rtbf.be

Posté par Anne de morale à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 mars 2018

Vivre avec 60€ par mois

Une députée bruxelloise, apprenant les conditions de précarité dans lesquelles vivent un Bruxellois sur 3, a décidé de tenter une expérience : vivre pendant une semaine avec 60€. Avant de tenter l'expérience, elle savait que ce serait difficile mais ne se rendait pas compte à quel point. Il y a bien sûr les dépenses imprévues : par exemple, si vous tombez malade. Quand vous avez 60€ pour la semaine, sachant qu'une visite chez le médecin peut rapidement couter 25€, vous aurez tendance à acheter une boîte d'anti-douleurs et à faire l'impasse sur le docteur si ce n'est pas absolument essentiel.

De plus, toute la vie au quotidien devient beaucoup plus compliquée : c'est une quête (= une recherche) de tous les instants pour trouver les meilleurs plans afin de se nourrir au plus bas coût. La députée constate rapidement qu'il est impossible de se nourrir de fruits et légumes frais avec ce budget et que les conserves, qui contiennent nettement moins de vitamines, etc., sont plus accessibles. Elle va résoudre ce problème en ne se nourrissant que de lasagnes durant cette semaine.

L'autre élément que la femme politique n'avait pas forcément anticipé est l'isolement social dans lequel on est contraint de vivre. Cela veut dire qu'on n'a pas d'argent pour aller au cinéma, ni prendre un verre, manger une glace, etc., avec des amis. Résultats : on se retrouve seul chez soi.

Nous prenons conscience du fait que son expérience est faussée pour plusieurs raisons : elle ne dure qu'une semaine, elle peut postposer les achats imprévus, retourner chez le médecin après si elle a un souci de santé, elle bénéficie d'un grand appartement bien chauffé et bien équipé dans lequel se réfugier et son isolement de ses amis ne dure qu'une semaine.

 

Une députée bruxelloise a vécu avec 60 euros pendant une semaine

Un Bruxellois sur trois doit vivre avec un maximum de 60 euros par semaine. Pour savoir ce que cela signifie, Hannelore Goeman (sp.a) a relevé le défi de Welzijnszorg en faisant la même chose. Avec ces 60 euros, elle a dû, non seulement, payer sa...

http://www.vivreici.be

 

Une autre femme politique avait d'ailleurs tenté il y a quelques années une expérience similaire, plus drastique, sur un plus long terme (un mois): vivre avec 180€ pour un mois en faisant mettre sous clés une partie du contenu de ses armoires de cuisine, en remettant ses cartes de banque, en diminuant à 14 degrès le chauffage de son appartement, etc. Elle s'était fait aider en cela par une ancienne SDF.

 

Vivre avec 180 € par mois

Un point de vue échangé avec un collègue de travail vous divise et vous voulez à tout prix avoir raison. Vous profitez d'une belle opportunité professionnelle. Vous ne vous faites pas prier pour prendre des responsabilités. Vous êtes dans une période favorable au développement de vos affaires, de vos activités.

http://www.dhnet.be

Si ces expériences ne changent rien aux conditions dans lesquelles vivent un Bruxellois sur 3, elles ont le méritent de nous faire prendre conscience du quotidien de certains et nous aident à comprendre qu'il est parfois difficile de s'en sortir si vous passez déjà la majeure partie de votre temps à courir après les plans les moins chers !

Posté par Anne de morale à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 janvier 2018

Emeutes pour du Nutella en promotion

Il y a quelques jours, certains Intermarché en France ont vendu de gros pots de Nutella à 1,41€ au lieu de 4,50€. Dans certains supermachés, ce rabais conséquent a provoqué des émeutes. Il y a même eu des blessés. Des clients présents dans le magasin ont filmé des scènes qui ne sont pas sans nous rappeler des phénomènes de black friday que nous avons observés aux USA.

 

Une promotion pour du Nutella provoque des émeutes en France: "C'est affolant! Je n'ai jamais vu ca!

Une promotion de 70% sur des pots de 950 grammes de la pâte à tartiner Nutella, proposée jeudi par l'enseigne Intermarché, a provoqué tensions et bousculades dans des magasins du Grand Est.

http://www.levif.be

 

Quand je vous ai raconté cette histoire, votre réaction a été la même que la mienne : "mais quelle bande d'abrutis, se battre pour 3€, pour un produit qui en plus, n'est même pas bon pour la santé".

Puis, un journal a décidé de passer outre toutes les explications des sociologues, spécialistes marketing et autres analystes/philosophes pour donner la parole aux clients qui s'étaient battus ce jour-là. D'abord, on se rend compte que ce n'est que dans les banlieues où le taux de chomage est particulèrement important que cela a mal tourné. Ensuite, on comprend que la première réaction des clients qui se sont battus pour des pots de Nutella est la honte de s'être battus de la sorte et d'être pointés ainsi du doigt par la France entière. Une mère de famille, seule avec 3 enfants, explique que c'était la fin du mois (on n'était que le 22 !), qu'il ne lui reste généralement plus que 20 à 30€ pour couvrir les dépenses jusqu'à la prochaine rentrée d'argent et qu'elle a vu dans cette promotion l'occasion d'offrir pour une fois à ses enfants la vraie marque de pâte à tartiner plutôt que les sous marques habituelles.

Pour nous, cela n'a pas d'importance mais nous avons mis en évidence que quand on est privé de tout, avoir accès à la vraie marque, même si le produit n'est pas bon pour la santé est un rêve inaccessible : une bouteille de vrai Coca Cola est vue comme un luxe !

Les empoignades pour le Nutella révélatrices d'un malaise

Les promotions d'Intermarché sur le Nutella et les couches ayant dégénéré en bousculades remettent en lumière la souffrance d'une fraction de la population mais par le biais d'une opération commerciale contestable, estiment des acteurs du secteur.

http://www.7sur7.be

 

"L'émeute au Nutella" : Le Parisien a donné la parole aux clients

Chaque matin du lundi au vendredi, si possible à 9h15 précises, Daniel Schneidermann publie cette chronique sur les dominantes médiatico-numériques du matin. Ou parfois de la veille au soir (n'abusons pas des contraintes). Cette chronique est publiée sur le site indépendant arrêt sur images (financé par les abonnements) puis sur Rue89.

https://www.nouvelobs.com

Nous nous sommes donc plongés dans des réalités que nous ne connaissons pas forcément et nous avons révisé notre jugement du départ que nous avons trouvé trop hâtif pour le coup... 

La violoncelliste du métro

Une équipe de télévision a tenté une expérience : déguiser une brillante et très célèbre violoncelliste en SDF. Elle passe d'abord une audition d'artistes de rue à la ville de Bruxelles afin d'obtenir le précieux sésame qui lui permettra de jouer en rue. Là, elle éblouit littéralement le jury. Vient alors la vraie expérience entre le métro et la gare du midi à une heure de pointe. En 1/2 h, plus de 1500 personnes vont passer devant elle et son violoncelle qui vaut un million d'euros. A peine 6 personnes ne feront que marquer un temps d'arrêt. Personne ne s'arrêtera réellement devant cette artiste vêtue d'un training, de baskets et d'un bonnet. En temps normal, les mélomanes vont jusqu'à débourser 100€ pour les meilleures places d'un de ses concerts... 

L'expérience voulait voir si les gens pouvaient sortir de leur bulle, étaient suffisamment ouverts pour dépasser les apparences et se laisser porter par la musique et la musique seule en faisant fi d'un contexte (=tout ce qu'il y a autour). 

Il s'avère que non. Les seuls a avoir montré un intérêt, une curiosité pour la musique sont les enfants. Cette conclusion avait déjà été tirée par un autre vioncelliste de renom lors d'une expérience similaire précédente aux USA.

 

Une violoncelliste de classe mondiale ignorée dans le métro bruxellois

Le propre de l'artiste, c'est la remise en question. Et cette histoire ne parle que de ça. Marie Hallynck est une soliste internationale solidement installée. Dans ses doigts, dans son corps, il y a une vie consacrée à la musique. Elle a remporté de...

https://www.rtbf.be

 

Posté par Anne de morale à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


nouveau magasin Amazon sans caisse

A Seattle aux Etats Unis, Amazon, une des plus grandes plateformes de ventes en ligne, a ouvert son premier magasin sans caisse. Nous avons vu en quoi les nouvelles technologies avaient rendu cela possible : techniques de reconnaissance faciale, intelligence artificielle, etc. Nous avons longuement discuté de ces sujets, dans certaines classes, on a même joué avec Siri, dans d'autres, je vous ai fait écouter une chanson créée par intelligence artificielle (je vous la mets en bas de l'article).

États-Unis : Amazon ouvre son premier supermarché sans caisse à Seattle

Le géant américain du e-commerce Amazon a ouvert lundi son premier magasin autonome à Seattle, dans l'État de Washington. Baptisé "Amazon Go", ce supermarché automatisé, équipé de capteurs et de caméras, permet aux clients de faire leurs courses sans passer à la caisse.

https://www.franceinter.fr

 

Pourquoi Amazon développe une supérette sans caisses

Le magasin Amazon Go a ouvert, lundi 22 janvier à Seattle. C'est surtout son concept inédit qui a fait se déplacer de nombreux clients : cette supérette ne dispose pas de caissiers. Le magasin est truffé de capteurs et de caméras qui repèrent les achats et ensuite les débite automatiquement du compte du client.

http://www.lemonde.fr

Tout comme dans une leçon précédente sur Zora, le petit robot dans les maisons de retraite, on serait tentés de trouver cela sympa et marrant... mais si on y réfléchit de manière plus approfondie, on se rend compte que cela peut mettre en péril le travail de beaucoup de personnes.

Quelqu'un comme Bill Gates, qui vit somme toute, de la robotisation, vous assurera que non.

 

Pour Bill Gates, remplacer des humains par des robots pour certains jobs sera bénéfique

Par Samuël Tubez posté le 28 janvier 2018 Dans une interview accordée à Fox Business, Bill Gates s'est montré rassurant quant à la prise de contrôle des emplois par l'intelligence artificielle et les robots. Dans l'interview, Bill Gates pense que l'intelligence artificielle prendra le contrôle de nombreux emplois, mais reste persuadé que cela sera bénéfique.

http://geeko.lesoir.be

Par contre, la fermeture de certains magasins Carrefour et la perte de plus de 1200 emplois nous affirment le contraire.

 

Carrefour : jusqu'à 1233 pertes d'emplois en Belgique, tous les magasins du Hainaut et les hypermarchés de Bruxelles en grève, probablement jusque lundi

Un conseil d'entreprise extraordinaire très attendu s'est tenu au siège de Carrefour Belgium jeudi à 14h à Evere. On apprend de source...

http://www.lalibre.be

 

Une raison des licenciements chez Carrefour: des caisses "automatiques" dans tous ses hypermarchés

Carrefour Belgique a annoncé, ce mercredi lors du conseil d'entreprise extraordinaire qui s'est tenu au siège de la société à Evere, son intention d'installer plusieurs caisses self-chekout, c'est-à-dire où le client scanne lui-même ses articles à la sortie. Le changement se fera dans ses hypermarchés au cours des deux prochaines années, indique l'entreprise dans un communiqué.

https://www.rtbf.be



Et enfin, comme promis en début d'article, voici un exemple parmi d'autres de chanson composée par intelligence artificielle. Il s'agit d'un morceau inventé par un ordinateur sur base d'une série de chansons des Beatles.

Daddy's Car: a song composed by Artificial Intelligence - in the style of the Beatles

24 janvier 2018

SDF manteaux/sacs de couchage à Detroit et tiny houses

Pour les élèves de P1, P2, voici la documentation pour les leçons concernant la situation dans la ville de Detroit, la jeune femme qui a inventé un manteau qui peut se transformer en sac de couchage pour la nuit. Elle a fini par faire fabriquer les sacs de couchage par les SDF eux-mêmes, ce qui leur fournit un emploi qui est ce dont ils réellement besoin. C'est en anglais mais vous connaissez l'histoire car je vous l'ai racontée en classe...

One Stitch Closer: Veronika Scott empowers other women

Les photos de Detroit que je vous ai montrées en classe et bien d'autres...

 

Yves Marchand & Romain Meffre Photography

At the end of the XIXth Century, mankind was about to fulfill an old dream. The idea of a fast and autonomous means of displacement was slowly becoming a reality for engineers all over the world. Thanks to its ideal location on the Great Lakes Basin, the city of Detroit was about to generate its own industrial revolution.

http://www.marchandmeffre.com

 

Et voici les photos tant attendues des petites maisons fabriquées par cet artiste américain pour abriter quelque peu les sans abris des intempéries. Elles ne sont construites qu'à base de matériaux de récupération...

 

Gregory Kloehn & Le Homeless Homes Project - Olow Trademark - Art, Escape & Poetry

L'artiste Gregory Kloehn utilise ses connaissances en construction et son sens du design pour construire des maisons miniatures pour les sans abri de la ville de Oakland en Californie. Il se sert des " encombrants " laissés dans la rue tels que des palettes, des hublots de machine à laver ect...

http://www.olow.fr

 Cet article est tiré d'une leçon précédemment donnée et documentée sur ce blog :

 

Aide aux plus démunis. Quelques initiatives pour les sans abri. - Anne de morale

Nous avons parlé la semaine dernière de l'opération Shoe-box qui se tient en ce moment même et à laquelle certains d'entre vous ont peut-être participé. En classe, je vous parlerai d'autres idées qui sont nées dans la tête de gens qui ont vraiment voulu aider.

http://annedemorale.canalblog.com

 

17 janvier 2018

ordre de ne pas réanimer tatoué sur le torse

En Floride (USA), un patient arrive inconscient, sans papier d'identité. Seule indication que les médecins aient : un tatouage sur son torse où il est écrit "ordre de ne PAS réanimé". Dans un premier temps, les médecins décident de respecter leur serment d'Hippocrate et de ne pas tenir compte du tatouage: ils administrent donc les premiers soins au patient. Puis, intrigués par ce tatouage, ils consultent quand même le service éthique nous avons vu qu'il s'agissait d'un service qui ne s'occupe pas de questions médicales mais plutôt de savoir si c'est bien ou pas, si c'est "morale" ou non) de l'hôpital qui leur conseille de respecter l'ordre inscrit sur le torse.

 

Un patient avait tatoué "Ne pas réanimer" sur son torse, un hôpital aux États-Unis en prend acte

Un hôpital de Floride a eu affaire à un redoutable cas de conscience : quand un patient a un ordre de ne pas réanimer (NPR) tatoué sur le torse, faut-il le prendre en compte ? L'homme n'a finalement pas été réanimé et est décédé.

http://www.liberation.fr

 

Nous avons bien sûr discuté de ce cas de conscience. Nous avons, selon les classes, reparlé ou découvert le Serment d'Hippocrate.

En savoir plus sur le Serment d'Hippocrate, c'est par ici : 

Pour mes élèves de P5 - P6 de l'école des 4 saisons - Anne de morale

Et voici à présent le serment adapté que prêtent les futurs médecins en Belgique. Serment du Conseil national de l'Ordre des médecins de Belgique (version juillet 2011) Au moment où je deviens membre de la profession médicale, je m'engage à œuvrer de mon mieux pour une médecine de qualité, au service des personnes et de la société.

http://annedemorale.canalblog.com

Nous avons également vu chez les plus grands ce qu'est un service éthique et de quoi il s'occupe. Dans certaines classes, quand le timing le permettait, nous avons étendu la discussion à l'euthanasie, ce que c'est, dans quel cas on peut la pratiquer, pourquoi, sa légalité en Belgique et pas en France, les conséquences, pourquoi il y a beaucoup d'oppositions à cela, etc.

Blue monday et arnaque

Certains "scientifiques" auraient calculé que le 3ème lundi de l'année serait le plus jour le plus déprimant de l'année. Pour étayer leur affirmation, ils se basent sur une conjonction (= un ensemble) de facteurs (= de causes) : un lundi. Pas le 1er car on est encore en plein dans les fêtes. Ni le second car c'est l'excitation de la rentrée. Le 3ème car la routine a repris le dessus. Le froid est encore bien présent, même si les jours rallongent, ils restent encore très courts (l'occasion pour nous de reparler de solstices et de la course de la terre avec certaines classes), les fêtes sont derrière nous, les prochaines réjouissances/fêtes sont encore bien loin, le manque de luminosité, etc. Bref, tout cela concourrait à nous faire sombrer dans une méga déprime... et cela fait maintenant quelques années qu'à force de nous seriner cette histoire de blue monday, même les personnes au moral en béton en arrivent à broyer du noir en ce jour...

 

Blue monday, le 15 janvier

Le jour le plus déprimant de l'année. Drôle d'idée pour une journée mondiale. Les anglo-saxons qui l'ont inventée lui ont au moins donné un nom poétique: Blue Monday. Retrouvez les Journées Mondiales célébrées toute l'année grâce à www.journee-mondiale.com

http://www.journee-mondiale.com

 

Sauf que...

Il s'est avéré après enquête que cette histoire de blue monday était une invention de toutes pièces montée par une agence de voyage. Vous avez très rapidement compris l'intérêt qu'a une agence de voyage à ce que les gens se sentent déprimés, en manque de luminosité, de perspectives de congés, etc. Voilààààààà : réservez vite des vacances pour vous remonter le moral et avoir des projets ensoleillées à court terme !

 

"Une fois pour toutes: le Blue Monday n'existe pas. Par contre, le blues hivernal..."

Le lundi bleu - "Blue Monday" pour les Anglo-Saxons - est comme l'aspartame: voici déjà des années que l'on a démontré qu'il n'a rien d'aussi grave que ce qu'on a pu prétendre par le passé, mais il n'en reste pas moins ancré profondément dans la mémoire collective.

http://www.levif.be

 

A retenir de cette histoire : ne croyez pas tout ce que les journaux essayent de nous faire croire. Parfois, il y a des enjeux financiers (=de sous) derrière ce qu'on tente de nous inculquer ! Vérifier ces sources permet de ne pas suivre comme de petits moutons tout ce que tout le monde fait. Ici, pour débusquer la vérité, comme souvent, il s'agit de voir d'où vient le message et quel est l'intérêt de celui qui l'a émis.

Enfin, je ne voudrais pas terminer ce sujet sans vous faire écouter "Blue Monday" du groupe New Order, une des plus belles chansons de tous les temps et ça, c'est Anne de morale qui le dit ;)))

New Order Blue Monday

 

Posté par Anne de morale à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 janvier 2018

CEO jackpot day

Ce 8 janvier est le "CEO Jackpot day" de cette année. Cette date change chaque année. Elle survient de plus en plus tôt, en fait... Elle correspond au temps que mettra le patron d'une des plus grandes sociétés belges (BEL20) à atteindre le salaire qu'un employé normal mettra un an à gagner. Nous avons vu ensemble ce qu ce calcul voulait dire.

Vous avez conclu vous-même qu'idéalement, il faudrait que le CEO jackpot day tombe un 31 décembre mais que vous voyez plutôt arriver le jour où il tombera le 1er jour de l'an ! L'occasion pour nous de discuter inégalités de salaires, revenu de base pour tous, etc.

 

Le "CEO Jackpot Day", le jour où les grands patrons belges ont gagné autant que le salarié moyen en un an

Cetta année, le " CEO Jackpot Day " tombe ce lundi 8 janvier. Il marque le jour où les patrons des toutes grandes entreprises ont déjà empoché ce que le salarié belge " moyen " gagnera au cours de l'année entière.

http://plus.lesoir.be

 

 

Posté par Anne de morale à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,