Bonjour ! 

Je vous souhaite à tous une excellente année scolaire !

Nous sommes déjà entrés dans le vif du sujet au cours de morale... Qui dit rentrée, dit précédemment "vacances". Nous nous sommes d'abord demandé à quoi servaient les vacances : à se reposer, à prendre le temps de flâner, à voir ses proches, à visiter d'autres pays, etc.

Certains d'entre vous sont justement partis à l'étranger afin de visiter des monuments ou des endroits différents de ce qu'ils connaissent chez eux. Nous sommes en réalité de plus en plus nombreux à le faire. A cela, 2 raisons principales : les billets d'avion sont de moins en moins chers ce qui incitent les touristes (nous avons défini le mot "touriste") à partir parfois loin le temps d'un week-end. Un billet d'avion pour Rome peut s'avérer moins cher qu'un ticket de train pour la mer !

L'autre grande raison, c'est que des résidents de pays qui auparavant ne sortaient pas trop de chez eux se mettent à faire du tourisme, notamment en Europe. Ex.: les Indiens et surtout les Chinois. 

La conséquence, c'est que devant chaque monument remarquable, de plus en plus de monde se presse. Nous avons étudié un exemple en particulier : le cas de la fontaine de Trevi, dans la capitale de l'Italie, Rome. Nous avons d'abord admiré cette belle photo en nous disant que nous aussi, si on allait à Rome, on aimerait bien la voir, voire s'y baigner...

cuadros-en-lienzo-la-fontana-de-trevi-roma-italia

Ensuite, nous nous sommes rendus compte que ce que nous risquions plutôt de voir, c'était ceci :

 

 

En fait, nous voulons voir quelque chose que notre présence gâche, en quelque sorte. Nous avons discuté des conséquences d'une trop grande fréquentation. On peut abîmer quelque chose si on est trop nombreux à le visiter (ex. Les grottes de Lascaux). On devient plus agressif car il y a trop de monde, etc. Certains tentent de trouver des solutions en proposant de réguler le nombre de visites. D'autres ne sont pas d'accord et veulent simplement que les touristes soient plus disciplinés, fassent preuve de plus d'éducation. Bref, cela crée un débat.

Nous avons vu qu'il y avait une autre raison au fait que les gens veulent se baigner dans cette fontaine : à cause d'un film très très ancien (1960) La Dolce Vita, un film de Fellini avec Marcello Mastroianni et Anita Ekberg où cette dernière se baigne dans la fontaine de Trevi qu'elle découvre au détour d'un chemin dans les rues désertes de Rome (je vous ai montré l'extrait). C'est un film hyper romantique et depuis lors, tous les amoureux qui visitent Rome veulent reproduire la même scène, sauf que le décor est à présent nettement plus fréquenté !

 

 

Nous verrons encore la semaine prochaine un exemple d'endroit magnifique, situé beaucoup plus loin de chez nous, et tellement abîmé par la présence de toutes ces personnes qui sont justement venues admirer ses splendeurs... Suite au prochain numéro ;)