Certains "scientifiques" auraient calculé que le 3ème lundi de l'année serait le plus jour le plus déprimant de l'année. Pour étayer leur affirmation, ils se basent sur une conjonction (= un ensemble) de facteurs (= de causes) : un lundi. Pas le 1er car on est encore en plein dans les fêtes. Ni le second car c'est l'excitation de la rentrée. Le 3ème car la routine a repris le dessus. Le froid est encore bien présent, même si les jours rallongent, ils restent encore très courts (l'occasion pour nous de reparler de solstices et de la course de la terre avec certaines classes), les fêtes sont derrière nous, les prochaines réjouissances/fêtes sont encore bien loin, le manque de luminosité, etc. Bref, tout cela concourrait à nous faire sombrer dans une méga déprime... et cela fait maintenant quelques années qu'à force de nous seriner cette histoire de blue monday, même les personnes au moral en béton en arrivent à broyer du noir en ce jour...

 

Blue monday, le 15 janvier

Le jour le plus déprimant de l'année. Drôle d'idée pour une journée mondiale. Les anglo-saxons qui l'ont inventée lui ont au moins donné un nom poétique: Blue Monday. Retrouvez les Journées Mondiales célébrées toute l'année grâce à www.journee-mondiale.com

http://www.journee-mondiale.com

 

Sauf que...

Il s'est avéré après enquête que cette histoire de blue monday était une invention de toutes pièces montée par une agence de voyage. Vous avez très rapidement compris l'intérêt qu'a une agence de voyage à ce que les gens se sentent déprimés, en manque de luminosité, de perspectives de congés, etc. Voilààààààà : réservez vite des vacances pour vous remonter le moral et avoir des projets ensoleillées à court terme !

 

"Une fois pour toutes: le Blue Monday n'existe pas. Par contre, le blues hivernal..."

Le lundi bleu - "Blue Monday" pour les Anglo-Saxons - est comme l'aspartame: voici déjà des années que l'on a démontré qu'il n'a rien d'aussi grave que ce qu'on a pu prétendre par le passé, mais il n'en reste pas moins ancré profondément dans la mémoire collective.

http://www.levif.be

 

A retenir de cette histoire : ne croyez pas tout ce que les journaux essayent de nous faire croire. Parfois, il y a des enjeux financiers (=de sous) derrière ce qu'on tente de nous inculquer ! Vérifier ces sources permet de ne pas suivre comme de petits moutons tout ce que tout le monde fait. Ici, pour débusquer la vérité, comme souvent, il s'agit de voir d'où vient le message et quel est l'intérêt de celui qui l'a émis.

Enfin, je ne voudrais pas terminer ce sujet sans vous faire écouter "Blue Monday" du groupe New Order, une des plus belles chansons de tous les temps et ça, c'est Anne de morale qui le dit ;)))

New Order Blue Monday