Que s'est-il passé mardi matin ? 2 attentats à environ une heure d'intervalle. 2 bombes à l'aéroport de Zaventem, une dans une rame de métro à hauteur de la station Maelbeek. Le bilan est encore provisoire: 31 morts et quelques 300 blessés.

Nous parlerons de la symbolique des lieux touchés: en rapport avec la vocation internationale de Bruxelles. 

Nous aurons une longue discussion sur

- Qui sont les assaillants ?

- Que veulent-ils ?

- Pourquoi ?

- Au nom de quoi ?

Nous verrons qu'il est important de ne pas faire d'amalgame (= de ne pas tout mélanger) entre les Musulmans et les personnes qui ont perpetré ces attentats "au nom de l'Islam". Nous en avions déjà parlé lors des précédents attentats. Plusieurs personnes soit musulmanes soit d'origine marocaine ont tenu à s'exprimer à ce sujet. Voici Emile, que nous avions déjà écouté au moment des attentats de Paris.

Attentats de Bruxellles - Oui Qui Dit "Bruxelles ma belle"

 

Ici, le texte d'Ismaël Saidi, auteur de la pièce de théâtre "Djihad"

 

Ismaël Saidi: "Pourquoi les musulmans ne descendent pas dans la rue pour condamner? Parce que..."

Ismaël Saidi, l'auteur de la pièce Djihad, a décidé depuis quelque temps ne plus livrer d'interview à la presse. Il a cependant autorisé Le Soir à publier le court texte qu'il a posé sur Facebook. Nous vous le livrons ci-dessous. " Pourquoi les musulmans ne descendent pas en masse dans la rue pour condamner ?

http://www.lesoir.be

Nous commenterons aussi cette photo et je vous expliquerai son contexte :

Source: Externe

 

Plus humoristique...

IMG_4348

 

On parlera des héros anonymes de ces situations hors du commun, comme Alphonse qui emballe de plastique les bagages à l'aéroport: il a aidé beaucoup de blessés.

 

Au milieu du chaos, Alphonse Youla, héros de l'aéroport de Bruxelles

Alphonse Youla, employé de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, a secouru plusieurs personnes lors des attentats qui ont frappé la capitale belge. Au moins 31 morts, entre 270 et 300 blessés. Tel est le bilan provisoire des attentats qui ont touché Bruxelles en plein cœur mardi 22 mars 2016.

http://www.konbini.com

Ou le conducteur de la rame de métro ...

 

Le conducteur du métro attaqué à Maelbeek: "J'ai fait ce que j'avais à faire"

Christian Delhasse est le conducteur de la rame du métro attaquée ce mardi matin à Maelbeek. Il est 9 h 15 lorsqu'une bombe explose. Nous sommes sur la ligne 1-5, le métro redémarre en direction d'Arts-Loi lorsque l'horreur survient. Le conducteur stoppe immédiatement son convoi composé de quatre voitures.

https://www.rtbf.be

Et probablement beaucoup d'autres qui resteront anonymes. Puis il y a eu aussi les policiers, secouristes, ambulanciers, médecins, etc.

 

Très vite après les événements, la solidarité s'organise.

 

Les taxis offent leurs services afin de permettre aux gens présent à l'aéroport de quitter gratuitement Zaventem.

 

Bruxelles: les chauffeurs de taxi saturés mais solidaires

" Amis #taxis, mettez-vous au service de vos compatriotes aidez à évacuer les personnes des lieux sensibles. Merci à tous", indique la fédération belge des taxis (FeBeT) sur twitter.

https://www.rtbf.be

 

Les hôtels bruxellois proposent des chambres gratuitement aussi pour les personnes qui auraient dû prendre l'avion et qui sont bloquées dans la capitale.

 

Attentats à Bruxelles - Les hôtels bruxellois mettent toujours des chambres gratuites à disposition

Les hôtels bruxellois continuent à mettre à disposition des personnes touchées par les attentats de Bruxelles des chambres gratuites, a indiqué mercredi matin Rodolphe Van Weyenbergh, le porte-parole de la Brussels Hotels Association (BHA). Au total, ce sont plusieurs centaines de chambres qui sont désormais mises à dispositions des personnes touchées par les attentats, souligne le porte-parole.

http://fr.metrotime.be

 

L'opération #porteouverte refait surface, comme après Paris: des particuliers mettent un lit et parfois un repas à disposition des gens qui en auraient besoin.

 

Après les attentats, les Bruxellois relancent l'opération #porteouverte

Le hashtag de solidarité #porteouverte met en relation ceux qui proposent un abri à Bruxelles et ceux qui en cherchent un. Sur Twitter, les attaques du 13 Novembre à Paris avaient donné lieu à la naissance d'un hashtag de solidarité : #porteouverte, et sa déclinaison anglophone : #opendoors.

http://www.konbini.com

 

Des étudiants ont même été logés au Musée de la Frite !

 

Bloqués à Bruxelles après les attentats, ils logent au musée de la frite

Publication: BRUXELLES - Après les attentats qui ont frappé la ville de Bruxelles, ces étudiants étrangers (américains et mexicains notamment) n'ont pu gagner Madrid, leur destination initiale. Bloqués dans la capitale belge, ils ont cependant pu bénéficier d'un logement d'urgence... et pas n'importe lequel.

http://www.huffingtonpost.fr

 

Spontanément, la place devant la Bourse dans le piétonnier a été désignée comme lieu approprié de rassemblement pour des hommages aux victimes: recueillement, chansons, bougies, prières pour certains, free hugs (câlins gratuits), etc.

 

Attentats: rassemblement spontané devant la Bourse, Charles Michel et Jean-Claude Juncker présents

Des centaines de personnes se sont réunies spontanément devant la Bourse de Bruxelles, mardi soir, dans un mouvement de solidarité en réaction aux attentats qui ont frappé Brussels Airport et la station de métro bruxelloise de Maelbeek. Le Premier ministre Charles Michel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker se sont joints à la manifestation.

https://www.rtbf.be

 

Photos prises ce matin encore devant la Bourse... 

 

IMG_4348-4

IMG_4349

 

 

Au niveau international aussi, les hommages aux victimes des attentats en Belgique se multiplient :

 

Attentats de Bruxelles: des hommages aux victimes à travers le monde

Plusieurs pays ont commencé à rendre hommage aux victimes du double attentat qui a frappé la Belgique ce mardi. A Berlin, la porte de Brandenbourg a été illuminée aux couleurs du drapeau belge. Sur les marches de l'ambassade belge dans la capitale, des passants sont venus déposer fleurs et messages de soutien.

http://www.lesoir.be

Tout comme lors des attentats précédents, beaucoup de dessinateurs ont exprimé leur solidarité à leur manière. Nous analyserons certains dessins parfois riches en symboles bruxellois.

 

L'hommage des dessinateurs après les attentats de Bruxelles

Deux explosions ont eu lieu ce mardi 22 mars aux alentours de 8 heures dans le hall des départs de l'aéroport de Zaventem, confirme Brussels Airport. Le parquet a confirmé qu'il s'agissait d'un attentat-suicide. Une explosion a également eu lieu dans la station de métro Maelbeek à Bruxelles aux alentours de 9h15.

http://www.lesoir.be

 

Tout comme après le 13 novembre à Paris et l'opération "je suis en terrasse", les Bruxellois ont décidé de continuer à vivre, de ne pas céder à la peur et de se moquer des terroristes. A Bruxelles et partout dans le monde. Voici un florilège. Oreilles sensibles, s'abstenir !

 

Megan ne comprend pas les terroristes

Bourgeoise extravagante à l'accent belge prononcé, Megan s'interroge sur les événements du 22 mars.

https://www.rtbf.be

 

Gui-Home fait le buzz... sur les attentats de Bruxelles

Insolite L'humoriste namurois Gui-Home vient de diffuser une nouvelle vidéo. Le sujet traité par ce "Gui-Home vous détend..."? Les attentats de Bruxelles. Bien que le sujet soit délicat et encore fort émotionnel en Belgique, le jeune artiste parvient à convaincre une grande partie des internautes.

http://www.lalibre.be

Et mon préféré vient de Côte d'Ivoire, un pays qui a été aussi touché par des attentats il y a seulement quelques jours :

L'humoriste ivoirien Observateur s'adresse aux terroristes : "RIP à vous aussi bande de..." - JeuneAfrique.com

Le comédien ivoirien Observateur, célèbre pour ses vidéos déjantées, a tenu à réagir aux attentats qui ont frappé la côte d'Ivoire et Bruxelles. Pendant plus de deux minutes il s'adresse aux terroristes, et c'est plutôt fleuri. Après les drames de Grand-Bassam et de Bruxelles, le comique ivoirien le plus célèbre de la toile a décidé de réagir sur son compte Facebook.

http://www.jeuneafrique.com

Nous avions déjà souligné l'importance de l'humour pour tenter de dépasser des situations qui semblent inacceptables. On vérifie encore par ces exemples la puissance de l'humour... Pour ceux qui ont envie de retenir des mots compliqués, on appelle ça la résilience collective mais je vous préviens, c'est très difficile à placer dans une conversation !

 

Je voudrais terminer par une magnifique chanson qui me trotte dans la tête depuis mardi. Le chanteur - néerlandophone - s'appelle Dik Annegarn, la chanson, "Bruxelles, ma belle".

Bruxelles - Dick Annegarn